Par Félix Bécotte

Le concept de l’évolution de la demande du produit culturel correspond à la transformation du marché selon plusieurs facteurs pour la plupart sociodémographiques. En effet, au fil du temps le marché change et s’ajuste à ses consommateurs. Les principaux facteurs qui peuvent avoir cette influence sont la fluctuation de la population, du temps de loisir, de la scolarisation de la société ou du revenu personnel constant. Encore une fois, ces facteurs changent aussi avec le temps. Par exemple, à une certaine époque où les femmes commençaient de plus en plus à accéder au marché du travail, combiné à certains autres facteurs parallèlement, la demande du produit culturel a connu une grande évolution.

Présentement, il y a deux grands facteurs qui influent un peu plus sur la demande de produit culturel. Dans un premier temps, il y a l’âge des consommateurs qui se situe en deux grands segments, celui des 55 ans et plus et celui des 20-35 ans. La demande est certainement influencée par ces deux segments et pose même un problème parfois pour certaines entreprises puisque les deux segments n’ont généralement pas les mêmes goûts, notamment au niveau musical. L’autre facteur important est plus culturel. Avec l’arrivée d’immigrants ayant parfois une culture différente de celle de leur terre d’accueil, la demande culturelle peut évoluer pour coller un peu plus avec la culture de ces nouveaux arrivants.

L’importance de ses facteurs change avec le temps et c’est ce qui fait évoluer la demande du produit culturel. Il est donc important pour un gestionnaire marketing de mesurer le niveau de l’évolution de la demande du produit culturel pour mieux s’y adapter[1].

Un bon exemple pour représenter ce concept est la création d’un festival de musique créole à Montréal nommé Mizik Kreyol. Bien que le festival se concentre surtout sur la musique haïtienne et antillaise, c’est toute la culture créole qui rayonne lors de ce festival. C’est un événement familial qui s’engage à promouvoir des bonnes valeurs comme la tolérance ou l’ouverture à diverses communautés[2]. La communauté haïtienne du Québec n’a cessé de grandir depuis les années 1970[3]. Elle compte désormais environ 143 000 individus, ce qui peut avoir un effet sur l’évolution de la demande du produit culturel[4]. Le poids démographique de cette communauté fait en sorte qu’il y a une demande pour ce genre de produit et la preuve est qu’ils attendent environ 20 000 à 30 000 personnes pour leur prochaine édition[5]. Aussi, la plus grande ouverture aux cultures de la part de la population fait en sorte qu’un tel événement ait autant de succès. En bref, l’augmentation de la population haïtienne et antillaise au Québec ainsi que l’ouverture aux autres cultures sont deux grands facteurs qui expliquent la raison d’être et le succès d’un tel événement. Je trouve que cet exemple exprime bien le concept d’évolution de la demande du produit culturel parce qu’on voit comment les facteurs, en partie démographique dans ce cas, ont une influence sur la demande du produit culturel.

[1] Colbert, François. Le marketing des arts et de la culture, 4e édition, Chenelière Éduction, chapitre 3

[2] Festival Mizik Kreyol, https://www.festivalmizikkreyol.com/about-us

[3] Perspective Monde, Université de Sherbrooke, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=HTI&codeTheme=1&codeStat=SM.POP.TOTL

[4] Wikipédia, Communauté haïtienne au Canada, https://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_ha%C3%AFtienne_au_Canada#cite_note-pop2016-1

[5] Festival Mizik Kreyol, https://www.festivalmizikkreyol.com/about-us

#Festival #Musique #demande