Par Alexandra Kelly

Le système d’information marketing (SIM) est un moyen utilisé en marketing afin d’aller récolter de l’information pour aider le gestionnaire dans sa prise de décision. Il existe donc trois types de données, soit les données internes, les données externes secondaires et les données externes primaires. Les données internes sont toutes les informations dont le gestionnaire peut aller recueillir au sein même de l’entreprise, informations qui résident déjà dans les différents outils de l’entreprise et dont le gestionnaire n’a pas besoin d’aller récolter à l’extérieur.

Les données internes peuvent venir de plusieurs sources : le système comptable, les rapports de vente de la billetterie, le site Internet de l’organisme, des banques de données des clients, donateurs, etc., des employés de l’organisme et des anciennes analyses ou études faites par l’entreprise. (Colbert, 2014, p.223-225)

Mon exemple touche particulièrement l’utilisation des renseignements de la billetterie et des banques de données des clients. Le Théâtre de la Ville de Longueuil, diffuseur pluridisciplinaire, comptait 3680 abonnés à sa programmation 2017-2018. Les abonnés étant la source de revenus principale, soit le 2/3 des ventes totales, ceux-ci sont très important pour le Théâtre. (Rapport annuel 2018) Ainsi, le bien-être des abonnés est primordial et influence grandement la prise de décisions des gestionnaires du TDLV.

Afin de mieux les connaître et de mieux les servir, les gestionnaires vont aller chercher de l’information dans la banque de données des abonnés. Chaque année, la billetterie met à jour cette banque avec leur âge, sexe, code postal, achats, ancienneté, etc. Il a donc été possible de faire un portrait global de leur clientèle et de voir les habitudes de consommations de celle-ci pour en déceler des tendances.

Ainsi, ils ont pu remarquer un taux de réabonnement de 83%, avec une clientèle qui habite à 83% dans l’agglomération de Longueuil et qui a un âge moyen de 65 ans. (Rapport annuel 2018) L’âge des abonnés est un facteur important dans la prise de décisions. Dû à l’âge élevé et à l’ancienneté des abonnés, ceux-ci sont plus réfractaires aux changements, empêchant parfois l’équipe du Théâtre de mettre à terme certains projets qui pourraient ne pas plaire aux abonnés. Par exemple, l’administration voulait abolir les formulaires d’abonnement papier, par souci d’écologie, mais n’ont pu réaliser ce projet en raison du nombre élevé d’abonnés qui ne sont pas à l’aise avec l’ordinateur. L’équipe de programmation va aussi aller chercher des artistes qui vont rejoindre cette tranche d’âge.

De plus, c’est en analysant les données internes de l’organisme que l’administration a remarqué qu’ils avaient de la difficulté à aller rejoindre le public de 30 ans et moins. En effet, ils ont remarqué que les abonnés de cette tranche d’âge ne se réabonnaient souvent pas plus qu’une année. (Entretien avec superviseure principale de la billetterie) Cependant, le public vieillissant, le théâtre se retrouve à vouloir rajeunir son public et à faire du développement de public, surtout auprès de cette tranche d’âge. Ainsi, le théâtre décida d’offrir des Sorties 30 ans et moins, une liste de spectacles offerts à 20$ aux clients de 30 ans et moins. On assiste aussi à l’ajout d’artistes dans la programmation qui viennent rejoindre ce public, avec par exemple des groupes plus jeunes comme Loud, Hubert Lenoir, Jérome 50, etc.

Références

Rapport annuel 2018 du Théâtre de la Ville de Longueuil, récupéré sur : (https://www.theatredelaville.qc.ca/workspace/uploads/files/17564-tdlv-rapport-annuel2018-final-web.pdf)

* Certaines informations sont tirées d’un entretien avec Charlotte Théault, superviseure principale de la billetterie et de mon expérience personnelle en tant que superviseure de la billetterie.

#SIM #theatre #donnees